Logo Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française

Les commissions permanentes

Sur proposition du Président de la Confédération, les membres du Bureau désignent parmi les présidents des régions boulangères et/ou des groupements professionnels départementaux les présidents des commissions permanentes. Ils ont le titre de vice-présidents de la Confédération :

Commission économique, fiscale et sociale

Les problèmes économiques et sociaux étant étroitement liés, il est apparu indispensable d’organiser les discussions préparant les décisions au sein d’une même commission.

L’étude de l’économie a pour objet de déterminer notamment les évolutions du chiffre d’affaires de la profession, le prix des matières premières et les incidences sur les prix de vente et d’avoir une bonne connaissance de l’activité économique du secteur.

Dans le domaine fiscal, la Commission analyse toutes les réglementations qui peuvent avoir des incidences de près ou de loin sur nos entreprises.

En matière sociale, la Commission analyse la réglementation qui est très importante et son impact sur notre profession. Il s’agit également de faire connaître les problèmes rencontrés par les boulangers-pâtissiers sur le terrain afin d’en débattre et rechercher des solutions. Il s’agit, par ailleurs, d’assurer le suivi des évolutions de la Convention Collective Nationale. Plusieurs membres de la Commission économique, fiscale et sociale font partie des délégations patronales dans les différents organismes paritaires de branche.

Commission de la qualité, de la formation et de l’innovation

La Commission est composée de 31 membres passionnés par les questions de qualité, de formation et d’innovation.

Le Président de la Commission est désigné par le Bureau de la Confédération.

Les missions de la Commission de la Qualité, de la Formation et de l’Innovation :

Commission de la restructuration, de la réglementation et de la modernité

La restructuration représente essentiellement le travail de positionnement de la boulangerie vis-à-vis de son marché, de ses clients et de ses fournisseurs.

La réglementation permet d’assurer l’étude et le suivi des aspects réglementaires du métier qui constituent un point essentiel pour les boulangers-pâtissiers. La Commission assure une veille de cette matière et propose aux boulangers des moyens adaptés. Par le passé, elle a travaillé à la mise en place des appellations « maison » et « boulangerie », du plan de mise en conformité des matériels, du guide des bonnes pratiques d’hygiène, de la réglementation sur la fermeture hebdomadaire.

La modernité souligne la place essentielle des boulangères dans l’activité des entreprises de boulangerie pâtisserie. Son rôle consiste à développer les rapports de confraternité entre les professionnelles et à faire connaître leurs préoccupations. Cela permet également d’examiner la problématique commerciale de la profession et notamment de veiller à sa valorisation à travers l’organisation de concours.

Commission de la communication, de la promotion et de l’information

Plus que jamais, les boulangers-pâtissiers doivent imposer leur identité, valoriser leur image et assurer la promotion de leurs produits. Appliquant les orientations fixées par le Président de la Confédération, la Commission de la Communication, de la Promotion et de l’Information, avec l’assistance du service Communication, définit, met en œuvre et suit le bon déroulement d’un plan national de communication en faveur des boulangers.

Ce plan national de communication est soumis pour approbation au Bureau confédéral et au Conseil d’Administration.

Les missions de la Commission de la Communication, de la Promotion et de l’Information :