Logo Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française

Économie

Avec environ 32 000 entreprises (environ 35 000 établissements, 1 boulangerie pour 1800 habitants), la boulangerie-pâtisserie se classe au premier rang des entreprises du commerce de détail alimentaire.

Plus de 12 millions de consommateurs fréquentent chaque jour nos commerces. Chaque année, ce sont plus de 6 milliards de baguettes qui sortent des fournils !

Notre secteur détient environ 60 % du marché du pain.

Chiffre d’affaires :

La boulangerie-pâtisserie génère un chiffre d’affaires annuel d’environ 11 milliards d’Euros TTC (source INSEE)
Le chiffre d’affaires moyen par entreprise s’estime à 273 000 Euros HT

Effectifs :

Le secteur emploie + de 180 000 personnes se répartissant ainsi :

La forte proportion d’apprentis en boulangerie-pâtisserie en fait un secteur très jeune, la moyenne d’âge des femmes salariées est de 33,6 ans, celle des hommes est de 30,2 ans.

Données relatives à l’apprentissage (source Rapport 2014 de l’Observatoire Prospectif des Métiers et Qualifications dans les Métiers de l’Alimentation) :

Taille des entreprises :

77% des entreprises ont un effectif de moins de 6 salariés.

Evolution du secteur :

Le nombre d’entreprises de boulangerie-pâtisserie est passé de 36500 en 1990 pour se stabiliser autour de 32000 depuis 2006.

La consommation de pain s’est totalement modifiée depuis la sortie de la seconde guerre mondiale. A cette époque, le pain, produit de première nécessité, était consommé à raison de 900 g par jour et par personne. Aujourd’hui, cette consommation est estimée à 125 g par jour et par personne. Le pain n’est plus un produit de nécessité mais un produit de plaisir.

Les consommateurs privilégient désormais la qualité et l’originalité plutôt que la quantité.

Le pain de tradition française, défini par le décret de 1993, a initialisé un essor incontestable de la qualité et de la diversité des produits proposés en boulangerie-pâtisserie.

Les gammes ne cessent de se développer pour satisfaire un consommateur toujours plus curieux mais aussi toujours plus exigeant.

Les professionnels s’adaptent également aux habitudes de consommation et proposent, en ville et périphérie de ville essentiellement, une large gamme de sandwiches, de produits salés tels que quiches, pizzas et produits traiteurs.