Logo Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française

Univers Boulangerie 2011

Du 16/10/2011 au 17/10/2011

Au fil des éditions qui se succèdent année après année, Univers Boulangerie est devenu LE rendez-vous essentiel des boulangers et des boulangères, qui réfléchissent à l’avenir du métier et de leur entreprise.

Le programme détaillé

 

La Boulangerie-Pâtisserie : prospective à cinq ans

Table ronde animée par Renaud Dédéyan. Professeur à Paris Dauphine en Master Marketing et Stratégie, Renaud Dédéyan intervient dans les recherches méthodologiques, l’analyse et les recommandations auprès de clients de grands groupes comme de PME.

 

Regards des Français sur le savoir-faire et savoir-être des boulangers-pâtissiers

Table ronde animée par Bruno Jeanbart. Directeur général adjoint d’Opinion Way, Bruno Jeanbart est spécialiste des questions de consommateurs et des enjeux européens. Il intervient régulièrement sur ces sujets dans les médias français et anglo-saxons (BBC, CNN, CNBC, Chicago Tribune, International Herald Tribune…)

 

Quand les enthousiasmes font bouger le monde…

Table ronde animée par Philippe Gabilliet. Docteur ès Sciences de gestion, Philippe Gabilliet est Professeur Associé Directeur académique de la Division Corporate Comportement organisationnel Sciences sociales et politiques à l’ESCP Europe.

 

Les clés du Plan National de l’Alimentation et ses déclinaisons

Table ronde animée par Pascale Briand. Directrice de la Direction Générale de l’Alimentation, Pascale Briand est Docteur en Médecine et en Biochimie. Elle a été nommée en juillet 2009 à la tête de la DGAL, chargée de gérer les risques sanitaires et la protection de la santé des animaux et des végétaux.

 

Les défis de l’individualisme contemporain

Table ronde animée par Gilles Lipovetsky. Professeur agrégé de Philosophie à l’université de Grenoble, membre du Conseil d’Analyse de la Société (CAS) auprès du Premier Ministre et Expert consultant à l’Association Progrès du Management (APM), Gilles Lipovetsky n’a eu de cesse de s’interroger sur les métamorphoses du « capitalisme de consommation » et de la révolution individualiste. Au concept de « post-modernité », il oppose « l’hyper-modernité » et « l’hyper-individualisme » d’une société libérale, entièrement tournée vers l’individu et la recherche du bonheur.

 

Téléchargez ici la plaquette de présentation

Le résumé de cette édition : extraits du journal Les Nouvelles de la Boulangerie

page 1page 2page 3page 4page 5