Vous êtes ici

Le Bureau est l’organe de décision de la Confédération. Il a tous pouvoirs pour faire ou autoriser tous les actes de l’organisation professionnelle.

Le Bureau discute et approuve le rapport financier, décide de l’emploi des fonds, nomme les commissions  et peut modifier le règlement intérieur.

Il étudie les propositions qu’il soumet au Conseil d’Administration  ainsi qu’aux Assemblées Générales. Il a aussi pour rôle, si l’intérêt général de la profession l’exige, de suivre les éventuelles actions en justice.

Le Bureau assure la gestion des affaires de la Confédération et organise les Assemblées Générales ordinaires ou extraordinaires.

Le Bureau se réunit une fois par mois à Paris, au siège de la Confédération. Des réunions peuvent éventuellement avoir lieu dans une ville de province à la demande d’une région boulangère.

Le Bureau ne peut délibérer valablement que lorsqu’il a réuni les 2/3 de ses membres ; ses décisions sont prises à la majorité des membres présents.

 

Composition du Bureau

Les membres du Bureau sont élus par l’Assemblée Générale pour une durée de 5 ans. En cas de décès ou de démission d’un membre, l’Assemblée Générale est seule compétente pour pourvoir à son remplacement pour la durée du mandat restant à couvrir.

 

Le Président

Le Président a les pouvoirs les plus étendus. Il veille à l’application des statuts, assure l’exécution des décisions prises par les différents organes de la Confédération, signe les engagements financiers de la structure professionnelle, les éventuelles procédures judiciaires ou administratives. Il convoque les Assemblées, le Bureau et tous les organes de la Confédération, il dirige les débats de ces Assemblées et représente la Confédération en toutes circonstances. Il est membre de droit de toutes les commissions

 

Les présidents adjoints

Deux présidents adjoints sont chargés d’aider le Président dans l’accomplissement de sa mission. Ils peuvent être amenés à représenter le Président, le plus âgé des deux peut prendre la direction des affaires si le Président est dans l’impossibilité de remplir son mandat. Les deux présidents adjoints assistent de droit, et au même titre que le Président, à toutes les réunions des commissions

 

Le Secrétaire confédéral

Le Secrétaire confédéral peut, lorsque cela s’avère nécessaire, assister le Président dans l’organisation administrative des réunions.

 

Le Secrétaire confédéral adjoint

Le Secrétaire confédéral adjoint assiste le Secrétaire confédéral en cas d’indisponibilité et, en accord avec ce dernier, peut le remplacer.

 

Le Trésorier confédéral

Le Trésorier confédéral contrôle la gestion financière de la Confédération. Il est responsable de la tenue de la comptabilité, des comptes de gestion et de la présentation du bilan lors de l’Assemblée Générale statutaire.

 

Le Trésorier confédéral adjoint

Le Trésorier confédéral adjoint doit s’entendre avec le Trésorier confédéral pour l’assister et le remplacer au besoin.

Le Conseil d’Administration est composé des membres du Bureau et des présidents des régions boulangères . Les membres du Conseil d’Administration ont le titre d’Administrateur. Le Conseil d’Administration est convoqué par le Président de la Confédération. Il se réunit en moyenne 6 fois par an pour débattre des sujets professionnels suivis par le Bureau et les commissions permanentes de la Confédération.

Sur proposition du Président de la Confédération, les membres du Bureau désignent parmi les présidents des régions boulangères et/ou des groupements professionnels départementaux les présidents des commissions permanentes. Ils ont le titre de vice-présidents de la Confédération :

 

Commission économique, fiscale et sociale

Les problèmes économiques et sociaux étant étroitement liés, il est apparu indispensable d’organiser les discussions préparant les décisions au sein d’une même commission.

L’étude de l’économie a pour objet de déterminer notamment les évolutions du chiffre d’affaires de la profession, le prix des matières premières et les incidences sur les prix de vente et d’avoir une bonne connaissance de l’activité économique du secteur

Dans le domaine fiscal, la Commission analyse toutes les réglementations qui peuvent avoir des incidences de près ou de loin sur nos entreprises. 

En matière sociale, la Commission analyse la réglementation qui est très importante et son impact sur notre profession. Il s’agit également de faire connaître les problèmes rencontrés par les boulangers-pâtissiers sur le terrain afin d’en débattre et rechercher des solutions. Il s’agit, par ailleurs, d’assurer le suivi des évolutions de la Convention Collective Nationale. Plusieurs membres de la Commission économique, fiscale et sociale font partie des délégations patronales dans les différents organismes paritaires de branche.

 

Commission de la qualité, de la formation et de l’innovation

La Commission est composée de 22 membres, tous présidents de leur groupement professionnel régional ou départemental et passionnés par les questions de qualité, de formation et d’innovation

Le Président de la Commission est désigné par le Bureau de la Confédération.

Aux 22 membres, s’ajoute le Directeur de l’Institut National de la Boulangerie Pâtisserie (INBP). L’INBP apporte son expertise technique ainsi qu’une contribution intellectuelle dans le cadre, par exemple, de la construction de cursus de formation.

Les missions de la Commission de la Qualité, de la Formation et de l’Innovation :

- Être force de proposition pour développer des outils de progrès pour la profession (Guide des Bonnes Pratiques d’Hygiène en Boulangerie Pâtisserie, Cahier des charges des produits de boulangerie),

- Assurer une veille sur la réglementation en matière de formation initiale et continue (en tandem avec la Commission de la Réglementation), 

- Participer à la création et à la rénovation des parcours de formation avec l’Education Nationale (diplômes) et l’Assemblée Permanente des Chambres de Métiers (titres).

- Impulser et suivre les travaux de l’INBP en matière de formation professionnelle continue (Certificat de Qualification Professionnelle, formations spécifiques dans le domaine de la vente ou de la production),

- Organiser, participer aux Concours Professionnels (Concours de Meilleurs Jeunes Boulangers de France, Concours International des Jeunes Boulangers, Concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France », Trophées des Talents du Conseil et de la Vente en Boulangerie-Pâtisserie)

- Rapporter les travaux au Conseil d’Administration et au Bureau de la Confédération pour validation.

- Diffuser les informations.

 

Commission de la restructuration, de la réglementation et de la modernité

La restructuration représente essentiellement le travail de positionnement de la boulangerie vis-à-vis de son marché, de ses clients et de ses fournisseurs.

La réglementation permet d’assurer l’étude et le suivi des aspects réglementaires du métier qui constituent un point essentiel pour les boulangers-pâtissiers. La Commission assure une veille de cette matière et propose aux boulangers des moyens adaptés. Par le passé, elle a travaillé à la mise en place des appellations « maison » et « boulangerie », du plan de mise en conformité des matériels, du guide des bonnes pratiques d’hygiène, de la réglementation sur la fermeture hebdomadaire

La modernité souligne la place essentielle des boulangères dans l’activité des entreprises de boulangerie pâtisserie. Son rôle consiste à développer les rapports de confraternité entre les professionnelles et à faire connaître leurs préoccupations. Cela permet également d’examiner la problématique commerciale de la profession et notamment de veiller à sa valorisation à travers l’organisation de concours.

 

Commission de la communication, de la promotion et de l’information

Plus que jamais, les boulangers-pâtissiers doivent imposer leur identité, valoriser leur image et assurer la promotion de leurs produits. Appliquant les orientations fixées par le Président de la Confédération, la Commission de la Communication, de la Promotion et de l’Information, avec l’assistance du service Communication, définit, met en œuvre et suit le bon déroulement d’un plan national de communication en faveur des boulangers.

Ce plan national de communication est soumis pour approbation au Bureau confédéral et au Conseil d’Administration.

Les missions de la Commission de la Communication, de la Promotion et de l’Information :

Mettre  en œuvre des actions publicitaires propres à la profession telles que :

- la Fête du Pain

- la campagne presse « Vous m’appréciez chaque jour mais… me connaissez-vous vraiment ? »

- la campagne TV et presse « Moi j’achète mon pain chez un boulanger !... voici son enseigne »

Gérer le site de la Maison de la Boulangerie : www.boulangerie.org

Administrer avec l’Association Nationale de la Meunerie Française

- l’Espace Pain Information (EPI): centre de documentation et d’information sur la filière blé, farine, pain.

- l’Observatoire du pain : centre de ressources et d’études pour améliorer les connaissances sur le pain.

Participer à des actions de communication d’ampleur nationale :

- l’Opération Pièces jaunes

- le Téléthon

- la Fête de la Gastronomie

Développer et défendre l’identité visuelle « boulanger » et favoriser la diffusion du kit enseigne « boulanger ».

Soutenir des manifestations professionnelles et cérémonies officielles telles que : Univers boulangerie, la cérémonie de l’Epiphanie à l’Elysée…

Participer aux salons professionnels : EUROPAIN et Intersuc – salon mondial de la boulangerie-pâtisserie, Salon national de la boulangerie.

 

En savoir plus

Les régions de la Confédération Nationale de la Boulangerie et Boulangerie-Pâtisserie Française sont déterminées par le règlement intérieur.

Ces régions sont appelées Régions boulangères.

Elles sont rassemblées au sein d’un Conseil d’Administration composé des membres du Bureau de la Confédération et des présidents des régions boulangères.

Les membres du Conseil d’Administration ont le titre d’administrateur de la Confédération. Le Conseil d’Administration est convoqué par le Président de la Confédération.

·         GRAND EST : ARDENNES (08), AUBE (10), MARNE (51), HAUTE-MARNE (52) MEURTHE ET MOSELLE (54), MEUSE (55), MOSELLE (57), BAS-RHIN (67), HAUT-RHIN (68), VOSGES (88)

·         NOUVELLE-AQUITAINE : CHARENTE (16), CHARENTE-MARITIME (17), CORRÈZE (19), CREUSE (23), DORDOGNE (24), GIRONDE (33), LANDES (40), LOT ET GARONNE (47), PYRÉNÉES-ATLANTIQUES (64), DEUX-SÈVRES (79), VIENNE (86), HAUTE-VIENNE (87)

·         AUVERGNE - RHÔNE – ALPES : AIN (01), ALLIER (03), ARDÈCHE (07), CANTAL (15), DRÔME (26), ISÈRE (38), LOIRE (42), HAUTE-LOIRE (43), PUY DE DÔME (63), RHÔNE (69), SAVOIE (73), HAUTE-SAVOIE (74)

·         BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : CÔTE D’OR (21), DOUBS (25), JURA (39), NIÈVRE (58), HAUTE-SAÔNE (70), SAÔNE ET LOIRE (71), YONNE (89), TERRITOIRE-DE-BELFORT (90)

·         BRETAGNE : CÔTES-D’ARMOR (22), FINISTÈRE (29), ILLE ET VILAINE (35), MORBIHAN (56)

·         CENTRE – VAL DE LOIRE : CHER (18), EURE ET LOIR (28), INDRE (36), INDRE ET LOIRE (37), LOIR ET CHER (41), LOIRET (45)

·         ILE-DE-France : PARIS (75), SEINE ET MARNE (77), YVELINES (78), ESSONNE (91), HAUTS-DE-SEINE (92), SEINE-SAINT-DENIS (93), VAL DE MARNE (94), VAL D’OISE (95)

·         PAYS DE LA LOIRE : LOIRE-ATLANTIQUE (44), MAINE ET LOIRE (49), MAYENNE (53), SARTHE (72), VENDÉE (85)

·         OCCITANIE : ARIÈGE (09), AUDE (11), AVEYRON (12), GARD (30), HAUTE-GARONNE (31), GERS (32), HÉRAULT (34), LOT (46), LOZÈRE (48), HAUTES-PYRÉNÉES (65), PYRÉNÉES-ORIENTALES (66) TARN (81), TARN ET GARONNE (82)

·         HAUTS-DE-France : AISNE (02), NORD (59), OISE (60), PAS DE CALAIS (62), SOMME (80)

·         NORMANDIE : CALVADOS (14), EURE (27), MANCHE (50), ORNE (61), SEINE-MARITIME (76)

·         PROVENCE – ALPES - CÔTE-D’AZUR – CORSE : ALPES-HAUTE-PROVENCE (04), HAUTES-ALPES (05), ALPES-MARITIMES (06), BOUCHES-DU-RHÔNE (13), CORSE DU SUD (20), HAUTE CORSE (20), VAR (83), VAUCLUSE (84)

·         DROM COM : GUADELOUPE (971), LA RÉUNION (974)

 

 

Pour connaître les services proposés par votre région boulangère, n’hésitez pas à la contacter, elle est à votre disposition.

Il existe dans chaque département français, y compris l’Outre-Mer, un groupement professionnel de la boulangerie.

Cette organisation professionnelle rassemble, représente et assiste les boulangers-pâtissiers en activité.

Elle est à leur disposition pour répondre au quotidien aux questions qu’ils se posent en matière économique, fiscale, sociale.

Elle guide également les professionnels en formation, les renseigne sur les derniers travaux qualité et innovation, les assiste sur le plan de la réglementation. Les groupements professionnels départementaux conseillent aussi leurs adhérents en matière de  communication, promotion et information.

Pour connaître les services proposés par le groupement professionnel de votre département, n’hésitez pas à le contacter, il est à votre disposition.